Le Krav Maga est-il plus efficace que le MMA ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Éternel débat entre les pratiquants d’arts martiaux, quelle discipline est la plus efficace ?

Le Krav Maga est-il réellement plus efficace que le MMA ? Le débat pour savoir quelle sera la meilleure des disciplines ne date pas d’hier et n’est pas prêt de s’arrêter. Il n’est d’ailleurs pas limité à notre système puisqu’il fait rage dans chaque discipline présente sur la planète, chacun argumentant afin de valider son point de vue.

Mais qui a raison ? Et pourquoi ?

Essayons ensemble d’apporter une réponse dans cet article.

Définition de la self défense

Avant de pouvoir rentrer dans le vif du sujet, il s’agit de définir correctement ce qu’est la self défense et le Krav Maga.

Ceci nous permettra d’utiliser des points de comparaison valides et évitera aussi de tomber dans le traditionnel argumentaire visant à prêcher pour sa paroisse de manière purement subjective.

Définition du Krav Maga

Le Krav Maga est un système de self défense ouvert, évolutif et non élémentaliste, permettant à chacun d’apprendre à se défendre en cas d’agression.

Serge Bridoux

Définition donnée par Serge Bridoux, Expert 4, membre de la Global Team KMG et directeur technique de KMG Belgique.

Premièrement, il est important de comprendre que le but de la self défense n’est pas la compétition.

De fait, l’objectif du Krav Maga ne sera pas non plus d’aller combattre sur un ring afin de décrocher un trophée.

Au contraire, la self défense vise à permettre à quiconque de se défendre en cas d’agression, acte qui peut survenir n’importe où, n’importe quand, et avec n’importe qui.

L’agresseur pourra être armé ou non, attaquant de front ou pas et celui-ci sera dans certains cas accompagné, rendant la situation infiniment plus dangereuse et difficile à gérer.

Pourquoi comparer MMA et Self défense ?

J’en ai déjà parlé dans un autre article, le MMA est visuel. On voit littéralement les compétences du combattant, qui affiche sa supériorité à son adversaire.

On peut voir sa maitrise lors des frappes de poings, de pieds, sa capacité à s’adapter à une situation au sol lors de tentatives de clés ou de saisies.

En ce qui concerne la self défense, c’est plus compliqué.

Imaginons un instant :

Vous êtes seul, dans une ruelle, rentrant chez vous après une bonne soirée passée en compagnie de vos amis.

Soudain, vous vous faites agresser.

Heureusement pour vous, vous arrivez à réagir correctement en mettant votre adversaire hors d’état de nuire.

Mais il n’y a pas de public pour voir cela.

Vous n’avez pas de rediffusion télévisée, pas de Highlights sur YouTube.

Les chances que quelqu’un vous ait vu sont faibles au regard des propensions des agresseurs à attaquer leur cible de manière discrète afin de minimiser les risques d’être pris.

Dès lors, il pourrait être difficile pour celui qui ne connait pas le Krav Maga de vous croire (et c’est souvent le cas !).

Ring VS la rue

Le combattant de MMA, lui, sait exactement quand il va combattre.

Il sait où, à quelle heure, quel jour et qui sera son adversaire.

Le combattant MMA (ou de toute autre discipline à caractère compétitif) prépare son combat en se préparant physiquement. Entretien musculaire, sèche et cutting avant la pesée

Les combattants professionnels se préparent aussi mentalement à affronter un adversaire. Ils ont tout le loisir d’étudier le style de leur futur adversaire afin de s’y adapter et de mettre toutes les chances de son côté afin de remporter la victoire.

Le combat se déroule en environnement contrôlé, certains coups sont interdits et le combat est surveillé par un arbitre, qui veille à ce que tout se déroule selon les règles établies.

En bref, rien à voir avec une agression de rue.

Mais pourquoi continuons nous malgré tout à voir ces débats visant à prouver la supériorité de telle ou telle discipline vis-à-vis du Krav Maga et de la self défense ?

Le principe d’ancrage

Maintenant que nous avons mieux défini les disciplines martiales de compétition, le Krav Maga et la self défense, nous allons faire un voyage au pays du marketing. Promis, ça ne sera pas long.

Pourquoi ?

Parce qu’il est nécessaire de comprendre comment réagit l’être humain à la comparaison. Et vous risquez d’être surpris.

Si vous ne connaissez pas Dan Ariely, je vous recommande plus que chaudement de lire son livre C’est vraiment moi qui décide (que vous pourrez trouver ici).

Ce professeur de l’université de Duke a passé de nombreuses années à expérimenter la capacité de l’être humain à effectuer des choix rationnels (ou pas). Je vais me servir de certains exemples cités dans son livre afin de vous démontrer que la comparaison affecte aussi le Krav Maga, et pas toujours de manière flatteuse…

Le premier exercice simple consiste à vous montrer cette image :

Vous connaissez probablement déjà le principe : les deux cercles du milieu font exactement la même taille, mais l’environnement l’entourant vient tronquer la perception que nous nous en faisons. Ainsi, le cercle noir représenté dans la figure de droite semble plus petit que celui présent dans la figure de gauche.

Autre exemple que vous pouvez retrouver dans n’importe quelle bonne promotion : l’ancrage du prix.

Si vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi les prix d’un article ou d’une promotion sont très souvent (voire toujours) accompagnés d’un prix barré, supérieur au tarif auquel on vous proposera quelque chose, vous pourrez désormais y prêter attention.

Cette technique permet d’ancrer le prix de vente d’un article et de le faire passer pour moins cher que ce qu’il n’est réellement.

Ok, tout ça, c’est bien beau mais quel est le rapport avec notre sujet ?

L’être humain a besoin d’un point de repère pour pouvoir poser un jugement sur quelque chose et se faire un avis. Nous cherchons tous des comparatifs à lire lorsque nous souhaitons acheter une nouvelle voiture ou une nouvel accessoire pour notre maison afin de faire le choix qui nous permettra d’économiser notre argent et obtenir un maximum de bénéfices pour cet achat.

Le Krav Maga et la self défense n’échappent pas à la règle.

Mais malheureusement, le point de comparaison n’est pas juste !

Car nous comparons deux choses qui ne peuvent l’être : une discipline à but compétitif et une autre dont le but est… la survie en cas d’agression !

Certes, les mouvements de frappes peuvent être similaires et les mouvements du corps le seront aussi.

Mais le but recherché est fondamentalement différent.

Un petit peu comme comparer Formule 1 et championnat du monde d’Endurance.

Ce sont des voitures, avec des moteurs puissants, pilotées par des pilotes.

Mais là où la F1 offre une course sprint, où il s’agit de parcourir la distance requise le plus rapidement possible, l’Endurance requiert de rester en tête jusqu’à la fin du chrono.

De plus, la conception interne des véhicules diffère totalement.

Qui plus est, comme dans toute profession, toute discipline, tout art, nous pouvons être influencés par des charlatans désireux de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas.

Ce qui se traduit souvent, dans le cas du Krav Maga, par une incompréhension du système bien souvent réduite à « il suffit de taper dans les couilles ».

Quelles sont les différences fondamentales entre les sports de combat et la self défense ?

Afin de bien comparer les différentes disciplines, nous devons comprendre les différences fondamentales qui les séparent.

Je ne prétendrai pas pouvoir décrire et parler au nom des disciplines que je ne maîtrise pas.

Cependant, une différence majeure entre la self défense et les sports de combat est la survie.

Lorsqu’un prédateur choisit une proie et s’en prend à elle, sa vision est différente de celle que nous avons.

Qu’il s’agisse de prendre son argent, sa nourriture ou de tuer, l’agresseur considère sa victime comme une ressource, étant très souvent totalement dénué d’empathie.

Dès lors, dans les pires situations possibles, il s’agit d’être capable de réagir correctement afin de pouvoir survivre. Qu’il s’agisse de fuite ou de combat, le but du Krav Maga est d’apporter une solution à une situation potentiellement mortelle.

Nous n’avons pas la prétention de pouvoir enseigner à combattre sur un ring ou dans une cage.

Car il s’agit de deux univers totalement différents.

Krav Maga et assurance

Un excellent moyen de comprendre réellement ce que le Krav Maga et la self défense sont sensés enseigner est de faire le parallèle avec une assurance.

Lorsque vous achetez une voiture, une maison ou même partez en voyage, vous prenez une assurance.

L’idée est d’anticiper un éventuel accident. Personne ne sait si ça se produit, tout le monde connaît le risque que ça arrive, même si ce risque est relativement peu élevé (sauf si vous sautez d’un avion sans parachute, mais ça, c’est vous qui voyez).

Et lorsqu’un accident se produit, l’assurance jouera en votre faveur.

La self défense fonctionne de la même manière.

Non seulement vous serez capable de réagir correctement en situation d’agression (que cela soit la fuite ou le combat, les deux méthodes sont excellentes tant qu’elles arrivent à permettre à une personne de rester sain et sauf) mais vous serez capable de repérer les comportements ou situations qui peuvent mener à une situation dangereuse et de fait, agir en prévention.

Car dans le Krav Maga, au-delà d’apprendre à se défendre en mode combat (il me met une droite, je défend et je contre attaque), le but est d’apprendre aux élèves à réagir bien avant que la situation ne dégénère, en travaillant sur la ligne de temps et en apprenant à détecter les comportements suspects ou dangereux.

Il s’agit de garder à l’esprit que lors de la confrontation avec un individu inconnu, il manque énormément de données sur cette personne.

Vous pourrez naturellement en recueillir certaines grâce à notre capacité à interpréter le langage non verbal mais il reste aussi d’autres questions en suspens auquel il sera difficile de répondre :

  • L’adversaire est-il armé ?
  • Quelles sont ses compétences en combat ?
  • Est-il sous l’emprise de l’alcool, la drogue ou une quelconque substance qui viendra altérer ses capacités ?
  • Quid de sa détermination ?

Comme dans les arts martiaux à but compétitif, il y a des interdits dans notre société.

Mais malheureusement, cela n’empêche pas de voir fréquemment des forcenés s’armer pour aller s’en prendre à des innocents. C’est là tout l’intérêt du Krav Maga, qui, contrairement aux situations vue sur un ring, permet d’offrir une réponse à une situation à laquelle nous n’avons pas l’habitude d’être exposé…

Personnellement, les quelques conflits que j’ai gérés grâce au Krav Maga n’ont pas dépassés le simple stade de l’agression verbale.

Ils ont tous pu être désamorcés correctement et avant de se transformer en quelque chose de plus grave.

D’autres ont pu simplement être évités.

Enfin, dans quelques cas où il aura fallu être plus agressif, j’ai été capable d’agir rapidement et efficacement. Et en général, un seul coup a suffit à stopper le schéma de l’agresseur qui ne s’attendait pas à une réaction de ma part (sinon il n’aurait pas agi de la sorte ou aurait modifié son pattern d’agression).

Conséquences de l’agression

Une agression pourra avoir des conséquences psychologiques fortes et extrêmement dommageables pour la personne qui l’aura subie.

Apprendre à réagir afin d’éviter le phénomène de figement est donc très important.

Si le système nerveux n’arrive pas à se décharger correctement, il sera pris dans une spirale négative qui risque de forcer, consciemment ou non, la personne traumatisée à revivre la situation marquante dès qu’un stimulus externe agira comme déclencheur, menant à terme à des symptômes plus ou moins graves (maux de tête, de dos, dépression, …)

Il s’agit de l’inhibition de l’action, principe découvert et popularisé par Henri Laborit dans les années 70.

Vous avez, dans la vidéo ci-dessous, une explication des tests menés il y a plusieurs années.

Vous pouvez aussi retrouver un article résumant cela très bien ici

A l’heure ou j’écris ces lignes, son livre, L’inhibition de l’action, n’est malheureusement plus disponible à l’achat .

Conclusion : est-ce que le Krav Maga est plus efficace ?

S’entraîner au Krav Maga permet d’apprendre à réagir correctement en cas de situation de stress ou d’agression.

Mais loin de moi l’idée de vouloir vous faire vivre dans un monde rongé par l’anxiété, en attente de quelque chose qui pourrait ne jamais se produire (certains traversent leur vie sans jamais se faire agresser !).

Notre but, chez KravBlog et KMG, est de pouvoir apprendre aux élèves qui s’entraînent chez nous à anticiper le problème afin de ne jamais avoir à se servir des techniques pures qu’ils auront appris.

Le MMA a fait de sa spécalité la compétition en cage, celle du Krav Maga est de se défendre en situation d’agression. Fuite ou combat, peu importe tant que vous êtes apte à réagir.

Et au-delà de ça, à titre personnel, j’encourage fortement la pratique des disciplines martiales, Krav Maga ou toute autre discipline de percussion.

Car cela permet d’éviter de rentrer dans ce schéma que nous avons vu plus haut, où notre système nerveux devient saturé et cherche un moyen de se décharger.

Chaque entraînement permet de vider la frustration et le stress accumulés et cela fait énormément de bien à notre corps et notre esprit.

L’impact sur notre qualité de vie est énorme.

Self défense vs MMA ?

Pour moi le débat n’a pas lieu d’être, puisque, comme dit tout au long de cet article, il compare deux disciplines fondamentalement différentes, dont le but l’est tout autant.

Si vous aimez ce que vous faites, alors c’est là le principal.

Respectons les choix de chacun, en utilisant des points de comparaison appropriés 🙂